Dictionnaire des rêves

Les symboles dans les rêves

Ce serait si facile ! Il suffirait de cliquer sur « rêve de serpent » ou « rêve de dents qui tombent »,« perdre ses bagages » et tant d’autres images que nos nuits nous apportent pour en comprendre le sens et se rassurer.


Poser une étiquette, ranger, classer.


En parler autour de soi : « saviez-vous que rêver de la mort d’un proche est en réalité un message bénéfique ? », succès assuré.
Mais non, désolée, le dictionnaire des rêves, le catalogue de symboles tout prêt tout cuit, ça n’existe pas ! Ou plutôt si, ça existe et c’est un leurre.


Depuis plusieurs millénaires et dans toutes les cultures, on a cherché à comprendre les rêves.
Pour ne parler que des exégètes les plus modernes, les débats autour du rêve et de sa signification ont donné lieu à d’interminables polémiques. Elles sont loin d’être closes. Croyez-vous qu’on s’escrimerait encore de la sorte s’il suffisait d’aller consulter un dictionnaire ?

Comprendre un rêve, ça tient de l’enquête policière. Evidemment, à travers les âges et les cultures, on retrouve des archétypes, des images récurrentes, des figures mythologiques sans doute communes au plus grand nombre puisque inhérentes à cette condition humaine que nous partageons tous.
En clair, si vous lisez ces pages, vous êtes sans doute un être humain. Vous avez des rêves d’être humain, des points communs avec d’autres êtres humains, même s’ils ont vécu à l’autre bout du monde et six mille ans avant vous.


Si vous étiez un zèbre, ce serait différent.


Alors oui, chaque fois que nos rêves vont puiser dans l’immense réservoir de l’inconscient collectif, on retrouve des images communes. Mais ceci ne nous permet certainement pas de les interpréter systématiquement uniformément identiquement d’un rêveur à l’autre alors que des milliers de kilomètres ou d’années (pour reprendre mon exemple) nous séparent.


L’interprétation d’un rêve est toujours personnelle. Elle n’est valable que pour un rêve donné à un instant donné.
Elle ne peut donc pas se faire sans un entretien poussé avec le rêveur. Elle ne peut pas se faire dix ans après.

 

Voici un exemple de symbole, comme on en trouve dans les dictionnaires de rêves : le train. Le rêve de train.
Nous savons tous à peu près ce qu’est un train et on peut en faire une description relativement objective. Jusque là, nous travaillons sur quelque chose qui nous est commun.
Cependant, chacun d’entre nous décrira le train vu en rêve à sa manière.
Et c’est là que l’interprète de rêve dresse l’oreille.
Chacun d’entre nous a sa façon de voir, sa perspective, son choix de vocabulaire propre et c’est aussi personnel que les empreintes digitales. Certains mettront en avant le fait de rouler sur des rails, d’autres parleront des wagons, d’autres encore de la vitesse, ou de la sécurité de ce moyen de transport collectif et, dans un deuxième temps, certains associeront le train à la découverte, au
voyage, d’autres au travail ou bien au train-train (!)…
Finalement, d’un simple train résulte une multitude d’équations différentes et c’est bien la raison pour laquelle on ne peut plaquer de signification pré-établie sur le symbole « train » ou sur n’importe quel autre (imaginez ce que ça donne quand vous rêvez non d’un moyen de transport mais d’un personnage subjectif!).


J’espère vous avoir convaincus, l’interprétation des rêves est un travail de déchiffrage qui se fait sans dictionnaire mais avec le concours du rêveur et toutes ses facultés mentales en éveil !

Pour en savoir plus, inscrivez-vous à la newsletter

Pour commencer un travail en autonomie, vous pouvez commander gratuitement l'e-book ci-dessous:

Recevoir l'e-book "comprendre ses rêves"